Blog

Pourquoi la dernière mise à jour de Firefox est essentielle

01/02/2018 – 12h34

Si vous utilisez le navigateur Firefox, n’oubliez surtout pas d’en faire la mise à jour car celle-ci corrige une faille importante.

firefox logo

Proposant un moteur de recherche plus rapide et plus puissant, Firefox Quantum contenait malheureusement jusqu’ici une faille de sécurité dans son code qui pouvait permettre aux hackers d’installer des logiciels malveillants chez les utilisateurs de Firefox en mode desktop. Ceux utilisant le navigateur sous iOS et Android ne sont quant à eux pas concernés par cette vulnérabilité. Sous Windows, de nombreux usagers pouvaient également subir un mauvais chargement des pages sans raison apparente. La version 58.0.1 de Quantum corrige également cela.

Aucune attaque du navigateur n’a été signalée depuis son lancement, mais il est évidemment plus prudent de faire la mise à jour au plus vite. La mise à jour comprenant le patch de sécurité (la version 58.0.1) est accessible sur le site de Mozilla via ce lien.

Disponible depuis un mois, Firefox Quantum a déjà été téléchargé plus de 170 millions de fois à travers le monde.

Source : @samueltub

Publicités

LibreOffice 6.0 : nouveautés et interopérabilité

31/01/2018 – 22h07

Open Source : Pour sa septième année d’existence, le projet LibreOffice s’offre une sixième version disponible aujourd’hui au téléchargement. Cette nouvelle version de la suite bureautique apporte son lot de nouvelles fonctionnalités.
Trois ans après sa dernière version 5,0, LibreOffice fait peau neuve dans une nouvelle version 6,0 mise en ligne aujourd’hui. Pour ceux qui ne connaîtraient pas LibreOffice, il s’agit d’un fork d’OpenOffice, la solution de bureautique libre largement utilisée pour ceux qui rechignent à utiliser un équivalent commercial tel qu’Office 365. LibreOffice a été initié sur la base d’OpenOffice, après le rachat de Sun Microsystems par Oracle.

Cette nouvelle version de LibreOffice apporte une flopée de nouvelles fonctionnalités touchant à divers aspects du logiciel. La liste est longue et lechangelog complet peut être retrouvé ici. Mais on peut déjà mettre en avant la possibilité de créer des formulaires PDF en laissant certaines entrées vides pour l’utilisateur, la rotation d’image à la main dans l’éditeur de texte ou encore de nouvelles variantes pour la metabarre. Le correcteur orthographique de Writer a également été amélioré et prend mieux en compte les formulations parfois un peu complexes.

Mais l’essentiel des améliorations semblent avoir pris place sous le capot : la Document fondation, qui édite LibreOffice, indique en effet que cette nouvelle version dispose d’une meilleure prise en charge des formats tiers ainsi que les standards. Ainsi, LibreOffice permet d’exporter directement un document vers le format .epub, le format standard utilisé pour les documents destinés aux tablettes électroniques et aux liseuses.

Outre cet effort sur l’interopérabilité, LibreOffice incorpore également de nouvelles fonctionnalités dédiées au chiffrement des documents : il est ainsi maintenant possible de signer des documents ODT avec une clef OpenPGP. Le chiffrement complet des documents a également été amélioré, mais nécessite néanmoins l’installation de GPG sur la machine.

L’interface a été également revue afin d’harmoniser celle-ci avec celle du projet LibreOffice en ligne, version cloud de LibreOffice. Comme pour Office 365, cette solution permet d’installer et d’utiliser LibreOffice sur un serveur distant. Celle-ci avait fait son apparition avec la version 5,3 de LibreOffice et la version 6 est maintenant l’occasion d’harmoniser les différentes versions.

La Document Fondation conseille néanmoins aux entreprises qui souhaiteraient utiliser LibreOffice de rester sur la version 5.4.4, l’actuel version support longue durée du projet.

Source :

Voiture autonome : un bouton pour choisir si tuer ou être tué

23/01/2018 – 16h00

Si les voitures autonomes sont le futur de l’industrie automobile et devraient permettre de réduire le nombre d’accidents sur les routes grâce à l’Intelligence Artificielle et leur flopée de capteurs, il est impossible de penser que les accidents ne seront plus qu’un lointain souvenir. Dans certaines situations l’accident est inévitable. Dans ce cas-là, que va faire la voiture autonome ?

La question éthique en soulève bien d’autres, notamment au niveau des assurances et de la responsabilité. Trois chercheurs de l’Université de Bologne ont imaginé une solution qui met le propriétaire de la voiture au centre de ce choix… qui changerait légèrement les différents degrés d’autonomie de ces futurs véhicules !

En cas d’accident inévitable allez-vous tuer ou être tué ?

Les scénarios où l’accident est inévitable sont légion : un enfant qui d’un coup court sur la route, une voiture hors de contrôle… Supposons que dans une de ces situations l’Intelligence Artificielle en arrive à la conclusion suivante : il y aura forcément un accident mais elle peut changer l’issue de celui-ci. Un exemple classique dans le domaine est celui du « car scolaire »  hors de contrôle qui arrive vers vous sur un pont étroit.

La voiture autonome en déduit donc ces deux solutions qui sont les seules possibles dans la situation : soit elle continue sa route pour vous sauver la vie mais va faire basculer le car dans le vide tuant tous ses passagers, soit elle se jette elle-même dans le vide vous tuant mais sauvant la vie des enfants du car. Comment peut-elle choisir ? Et, surtout, qui prendra la responsabilité de ce choix ?

Fotolia Clubic voiture autonome

Un bouton pour choisir si sauver sa propre vie ou celle des autres

Dans un article publié en septembre 2017 dans la revue Artificial Intelligence and Law, les chercheurs Giuseppe Contessa, Francesca Lagioia et Giovani Sartor de l’Université de Bologne ont imaginé ce qu’ils appellent un « Ethical Knob » soit un « Bouton Ethique ». Ce dernier serait embarqué dans les voitures autonomes et modifierait alors l’algorithme de l’Intelligence Artificielle dans ce cas très précis où l’accident et la mort sont inévitables.

L’idée est de permettre aux propriétaires des voitures autonomes de prendre leurs responsabilités : soit ils décident de sauver leur vie faisant preuve d’égoïsme, soit ils décident de sauver les autres faisant preuve l’altruisme.

Mais l’idée de laisser le choix a un avantage : une personne peut modifier son approche du problème en fonction de sa situation personnelle. On peut imaginer, par exemple, un père de famille qui mettrait le bouton en mode « altruiste » lorsqu’il va au travail mais en mode « égoïste » lorsqu’il a ses enfants sur la banquette arrière.

Au final, pour les amateurs de paradoxes éthiques et de la série The Good Place, la question est toujours la même : la réponse au Dilemme du Tramway que l’on doit à Philippa Foot en 1967. Dans ce problème, devenu un meme sur Internet, on a le choix entre tuer une personne et en sauver cinq ou en tuer cinq et en sauver une.

Source : clubic.com

Des vidéos explicatives pour enfants sur le www et ses risques

22/01/2018 – 08h26

#Danslatoile-Les-MFP_0.png

#danslatoile ce sont des petites vidéos de quelques minutes expliquant aux plus jeunes ce qu’est la toile, comment faire pour l’utiliser en toute sécurité, ce qu’est le cyberharcelement, etc.

Ces vidéos sont visionnables ici, ou depuis le site Auvio de la RTBF !

A partager aussi avec les enseignants !

Savoir si vos identifiants sont dans la nature

22/01/18 – 07h52

Vous prenez toutes les précautions pour éviter de vous faire hacker ? Vous utilisez des mots de passe forts, vous donnez vos mots de passe à personne et pourtant un problème peut provenir des sites que vous utilisez.

Je veux ici parler des fuites de base de données.

Mes comptes sont-ils dans la nature ?

Savoir si vos comptes sont dans la nature n’est pas toujours facile. Mais ça, c’était avant que le site haveibeenpwned.com soit mis en ligne.

have-i-been-pwned

Ce site permet en rentrant votre adresse email dans le champ, de vérifier si vos identifiants figurent dans les bases de données qui ont fuité, ainsi que peut être, votre mot de passe en clair ou hashé.

Si c’est le cas…

Si un de vos identifiants et/ou mot de passe y figure, nous vous conseillons de les changer rapidement pour éviter tout vol de données ou tout simplement, de compte.

Si ce n’est pas le cas…

Continuez de faire attention à votre sécurité sur les réseaux sociaux et internet, ainsi qu’avec vos emails et pour cela nous vous avons écris un article sur le phishing.

Source : @sforsecure

Grosses évolutions à venir sur le fil d’actualité de Facebook

15/01/2018 – 11h21

C’est une annonce qui a pour but de « rapprocher les gens ». Facebook a décidé d’effectuer une mise à jour de son fil d’actualité, afin de garantir une nouvelle expérience. Cela passera par une moins grande visibilité des marques et autres annonces d’entreprises.

Facebook entend redevenir ce qu’il était à son origine, à savoir un réseau social ayant pour but de créer des interactions humaines. Problème : les messages postés par vos « amis » sur Facebook sont de plus en plus noyés dans une masse de publications moins importantes provenant notamment de sociétés.

Un grand ménage sur Facebook ?

Pour ce faire, le réseau social le plus populaire au monde entend procéder à une mise à jour du « ranking », et ce « afin que les gens aient plus de possibilités d’interagir avec les personnes qui leur sont chères ». C’est en tout cas une annonce qui a été effectuée sur le blog de Facebook. Cela veut donc dire que les photos et les contenus des proches seront priorisés par rapport au reste.

Et le Pdg du groupe, Mark Zuckerberg, de surenchérir en indiquant que dorénavant le but de ses équipes sera d’aider « à trouver les contenus les plus pertinents pour avoir des interactions sociales riches ».

 Un fil d’actualité mis à jour, pour redevenir un vrai réseau social

Mark Zuckerberg regrette que « trop souvent, regarder une vidéo, lire une actualité ou voir une mise à jour d’une page reste une expérience passive ». Avec ce changement de stratégie du réseau social, il risque d’y avoir des perdants, en l’occurrence les sociétés et plus particulièrement celles qui ont trait aux médias.

On pense notamment à certains d’entre eux qui se basent beaucoup sur Facebook pour bénéficier de revenus issus de la publicité, comme Brut ou BuzzFeed. Mais d’autres médias renommés devront aussi se renouveler pour maintenir certains revenus, comme c’est déjà le cas du Washington Post.

Celui-ci a ainsi anticipé les choses, proposant sur le réseau des groupes privés, sorte de communautés ayant un intérêt pour les informations journalistiques. Certains estiment aussi qu’avec cette décision, Facebook tente de limiter les contenus mensongers types fake news qui ont fait un tort considérable au réseau social.

Source : https://www.begeek.fr/

Le Wifi passe désormais aussi par la lumière

09/01/2018 – 16h05

MyLifi

L’entreprise française Oledcomm a développé une lampe qui apporte une connexion internet non pas par le Wi-Fi, mais par la lumière. Comment ça marche? Un message directionnel est donné par la lampe vers un module récepteur qui convertit une partie du spectre lumineux en signal réseau.

MyLifi est une lampe LED au design épuré, qui se branche en Ethernet et est livrée avec un récepteur USB à insérer dans son ordinateur pour recevoir les données. Le débit proposé est de 23 Mbps et pourrait atteindre 100 Mbps d’ici la fin de l’année grâce à une mise à jour logicielle. Il faut y ajouter une connexion Bluetooth pour contrôler les ambiances et intensités de la lampe depuis une application sur le smartphone, permettant au passage les vertus de la luminothérapie.

Selon Oledcomm, MyLifi a choisi de se passer du Wi-Fi pour des raisons de santé et de sécurité. D’une part, ce dernier n’est en effet pas infaillible et peut être piraté et, d’autre part, l’omniprésence des ondes radio dans notre environnement est néfaste pour la santé.

MyLifi est disponible en précommande à partir de 699€ sur Indiegogo et la livraison est prévue dans le courant du mois de juillet 2018.

Source : Geeko – Samuël Tubez